Filter by France
Auvergne-Rhône-Alpes
Bourgogne-Franche-Comté
Bretagne
Centre-Val de Loire
Corse
Grand Est
Guadeloupe
Guyane
Hauts-de-France
Ile-de-France
La Réunion
Martinique
Mayotte
National
Normandie
Nouvelle-Aquitaine
Occitanie
Pays de la Loire
Provence Alpes Côte d’Azur
Filter by Monde
Afrique
Amérique du Nord
Amérique du Sud
Antarctique
Arctique
Asie
Europe
Océanie
Filter by Types de ressource
À connaître
À écouter
À lire
À voir
Filter by Types d'outil
Fédérer
Agir
Évaluer
S'inspirer
Se former
Filter by Guide
Bourses, prix & résidences
Coopération
Création
Diffusion
Formation
Organisations
Production
Filter by Actualités
Appels à projets
Conférences, ateliers
Expositions, manifestations
Mutations / Créations 3 « La Fabrique du vivant »

Crédit image : Studio Klarenbeek & Dros, Mycelium chair, 2012-2018 Impression 3d de mycélium de champignons Studio Eric Klarenbeek © Mike Roelofs Centre Pompidou, Paris. Achat grâce au groupe d’Acquisition pour le design des Amis du centre pompidou, 2018 Musée national d’art moderne centre de création industrielle

Mutations / Créations 3 « La Fabrique du vivant »

La Fabrique du vivant retrace une archéologie du vivant et de la vie artificielle dans la création artistique. Cette exposition collective présente de manière prospective les œuvres récentes d’une cinquantaine de créateurs, en même temps que les travaux de recherche de laboratoires scientifiques.

du 20 février 2019 au 15 avril 2019

La Fabrique du vivant retrace du 20 février au 15 avril 2019 dans la Galerie 4 du Centre Pompidou, une archéologie du vivant et de la vie artificielle dans la création artistique. Cette exposition collective présente de manière prospective les œuvres récentes d’une cinquantaine de créateurs, en même temps que les travaux de recherche de laboratoires scientifiques. Présentée dans le cadre de la troisième édition du cycle Mutations / Créations, La Fabrique du vivant, en collaboration avec l’IRCAM, dialogue avec l’exposition monographique de l’artiste brésilienne Erika Verzutti.

La création contemporaine découvre de nouvelles formes d’interactions avec le domaine des sciences du vivant, des neurosciences et de la biologie synthétique. C’est désormais la matière même qui est explorée. Entre l’inerte et l’animé, apparaissent de nouveaux états intermédiaires d’artificialité, faisant évoluer la notion de « vivant ».

Le « vivant » traverse autant le champ physique de la matière que celui, immatériel, du numérique. Les biotechnologies sont utilisées comme médium par les artistes, les designers ou les architectes. Les outils numériques de simulation autorisent
la recréation du vivant.

Le design recourt désormais à la « biofabrication », à de nouvelles « technologies disruptives » du vivant. Les bio-matériaux, fabriqués à partir d’organismes biologiques (mycélium de champignon, algues laminaires, bactéries, levures, etc.) engendrent de nouveaux objets durables et biodégradables.

Pour réaliser une structure architecturale in situ spécialement conçue pour l’exposition, le studio The Living dirigé par David Benjamin utilise un principe constructif nouveau dans lequel les briques en mycélium de champignon croissent et s’assemblent par biosoudage. Des micro-organismes se transforment en médium architectural et matériau de construction. L’étude du comportement du vivant (animal ou végétal) amène à la conception de projets innovants d’architecture afin de produire de nouvelles formes de nature, entre l’écosystème numérique et les systèmes vivants.

Les artistes interrogent les liens entre vivant et artifice ainsi que les processus de recréation artificielle du vivant : manipulation de procédés chimiques sur des matériaux vivants ; œuvres auto-génératives dont la forme ne cesse d’évoluer ; œuvres hybrides mêlant composés organiques et matériaux industriels ; hybridation de cellules humaines et végétales. À l’heure des technologies numériques, les artistes puisent leur démarche dans l’univers de la biologie, développant de nouvelles écologies sociales et politiques à partir de la question du vivant.

Une centaine d’œuvres sont ici exposées, dont plusieurs conçues spécialement pour l’exposition, impliquées dans un processus de croissance ou de dégénérescence. L’installation Biotope du compositeur Jean-Luc Hervé, proposée par l’Ircam, s’intègre au parcours de l’exposition, tel un organisme vivant, interagissant avec les déplacements des visiteurs.

L’utilisation, la programmation et l’exposition du vivant ouvrent de nouveaux questionnements. Cette interrogation tout à la fois scientifique, artistique et éthique, anime les rencontres du Forum Vertigo que l’Ircam a conçu en lien étroit avec La Fabrique du vivant. Du 27 au 30 mars 2019, il réunira scientifiques, artistes, ingénieurs et intellectuels.

Mutations / Créations 3 « La Fabrique du vivant »
20 février — 15 avril 2019 

Centre Pompidou
Place Georges Pompidou
75004 Paris
Pour plus d’informations  : www.centrepompidou.fr


A voir aussi

Marathon vers le futur pour la Nuit des musées
EXPOSITION COALITION, 15 ANS D’ART ET D’ÉCOLOGIE
Agir dans son lieu

  • Actualités
    Actualités

    L'actualité française et internationale des rendez-vous de l'art et de l'écologie : manifestations, appels à projets, rencontres...



  • S’impliquer
    S’impliquer

    Les bonnes pratiques, guides et outils pour réduire ses impacts.



  • Se ressourcer
    Se ressourcer

    Les ressources théoriques et inspirantes sur les enjeux croisés culture et écologie.



  • Fédérer
    Fédérer

    Le répertoire des acteurs de l’écologie culturelle en France et dans le monde.



  • À propos
    À propos

    Ressource0 est le premier média et centre de ressources français réunissant les univers des arts et des écologies. Ressource0 relaie l’actualité française et internationale consacrée à l’art et à l’écologie, diffuse les outils et bonnes pratiques, centralise l’ensemble des références intellectuelles sur cette thématique et recense les acteurs clés. 


This site is registered on wpml.org as a development site.