Filter by France
Auvergne-Rhône-Alpes
Bourgogne-Franche-Comté
Bretagne
Centre-Val de Loire
Corse
Grand Est
Guadeloupe
Guyane
Hauts-de-France
Ile-de-France
La Réunion
Martinique
Mayotte
National
Normandie
Nouvelle-Aquitaine
Occitanie
Pays de la Loire
Provence Alpes Côte d’Azur
Filter by Monde
Afrique
Amérique du Nord
Amérique du Sud
Antarctique
Arctique
Asie
Europe
Océanie
Filter by Types de ressource
À connaître
À écouter
À lire
À voir
Filter by Types d'outil
Fédérer
Agir
Évaluer
S'inspirer
Se former
Filter by Guide
Bourses, prix & résidences
Coopération
Création
Diffusion
Formation
Organisations
Production
Filter by Actualités
Appels à projets
Conférences, ateliers
Expositions, manifestations
Projet Elina de Guillaume Barth et Thomas Lasbouygues

Crédit image : Elina, 2015, sel, eau, 300cm de diamètre, projet-Elina 2013-2015

Projet Elina de Guillaume Barth et Thomas Lasbouygues

Le projet Elina est une sculpture planète constituée de sel de sodium et de sel de lithium, réalisée au Salar de Uyuni en Bolivie.

du 01 janvier 2013 au 01 décembre 2015

Projet-Elina 2013-2015, Guillaume Barth et Thomas Lasbouygues

« Dans l’idée d’exploration il y a la notion d’inconnu ; c’est ce paramètre aléatoire qui donne à une découverte son degré d’importance.

Thomas Lasbouygues et Guillaume Barth utilisent chacun leur propre langage. Ils inventent une forme de recherche. Cette expérience rend visible l’espace d’exploration du projet Elina. En se réappropriant des notions d’architectures, d’optique, de physique, et d’astronomie ils transforment la perception du réel pour créer un univers de fiction.

Contexte du Projet-ELINA

Le salar de Uyuni est un lieu surréaliste qui nous projette immédiatement dans une autre réalité. Sa blancheur extrême accentuée par la réverbération du soleil nous éblouit. Il est le plus grand désert de sel du monde, il s’est formé grâce au volcanisme Andin, appelé ceinture volcanique Andine. Ce dernier est issu de la subduction des plaques de Nazca et antarctique sous les plaques sud-américaines, des Andes du Nord et de l’altiplano. Cette géologie complexe est caractéristique de la région du sud Lipez. Cette chimie et l’énergie venues des entrailles de la terre nous offrent des paysages d’une rare beauté avec une palette de couleurs extraordinaires : le orange et le jaune souffre du sommet des cratères des volcans. Leurs flancs ocres et verts contrastent avec le blanc éclatant des salars qui s’étendent sur des kilomètres. La puissance tellurique de cette région, est un des points de départ de notre réflexion. Cette force est une curiosité qui a poussé les hommes à se questionner sur l’origine de la nature et par la même, l’origine de leur propre existence. Ici se mêlent, science et mythologie. De la même manière en s’intéressant à la structure dimensionnelle de la ligne d’horizon il y a une dualité entre le proche et le lointain qui régit le paysage comme l’existence. Comment parler d’origine sans parler de cosmos, big bang,  Pachamama  ( la terre mère chez les incas ) et les dieux du soleil ? Les astres ont toujours eu une place majeure dans la culture des Andes. Aujourd’hui l’astronomie suscite toujours un fantasme important. Elle est support de l’imagination, du rêve de la création de l’inspiration et de la recherche, c’est une source inépuisable. C’est dans ce contexte particulier que nous développons le projet Elina.

Sculpture ELINA

Elina est le nom d’une sculpture planète dont une partie de la composante est constituée de sel de sodium et de sel de lithium. C’est de là qu’elle tire son nom. Elle est construite à partir des briques de sels extraites du salar. Elles forment dans un premier temps une demi sphère d’environ 3 mètres de diamètre sur la surface plane du lac de sel. Elina apparaît au moment des premières pluies quand une fine couche d’eau transforme la surface du sol en un miroir parfait. Ce phénomène d’optique de réflexion permet à la sculpture d’apparaître sous sa forme planète, mais l’eau nécessaire à cette manifestation est aussi responsable de la dissolution des briques. La sculpture Elina acquiert avec l’élément « eau » une propriété doublement éphémère. La jointure entre la terre et le ciel devient le socle d’une sculpture illusion. Elina est une planète qui symbolise le passage du réel à l’imaginaire.

Informations pratiques : 

Les artistes : Thomas Lasbouygyes et Guillaume Barth

Plus d’informations sur le projet : Projet Elina

Site : www.projet-elina.com

Contact : contact@projet-elina.com


A voir aussi

Marathon vers le futur pour la Nuit des musées
EXPOSITION COALITION, 15 ANS D’ART ET D’ÉCOLOGIE
Agir dans son lieu

  • Actualités
    Actualités

    L'actualité française et internationale des rendez-vous de l'art et de l'écologie : manifestations, appels à projets, rencontres...



  • S’impliquer
    S’impliquer

    Les bonnes pratiques, guides et outils pour réduire ses impacts.



  • Se ressourcer
    Se ressourcer

    Les ressources théoriques et inspirantes sur les enjeux croisés culture et écologie.



  • Fédérer
    Fédérer

    Le répertoire des acteurs de l’écologie culturelle en France et dans le monde.



  • À propos
    À propos

    Ressource0 est le premier média et centre de ressources français réunissant les univers des arts et des écologies. Ressource0 relaie l’actualité française et internationale consacrée à l’art et à l’écologie, diffuse les outils et bonnes pratiques, centralise l’ensemble des références intellectuelles sur cette thématique et recense les acteurs clés. 


This site is registered on wpml.org as a development site.