Filter by France
Auvergne-Rhône-Alpes
Bourgogne-Franche-Comté
Bretagne
Centre-Val de Loire
Corse
Grand Est
Guadeloupe
Guyane
Hauts-de-France
Ile-de-France
La Réunion
Martinique
Mayotte
National
Normandie
Nouvelle-Aquitaine
Occitanie
Pays de la Loire
Provence Alpes Côte d’Azur
Filter by Monde
Afrique
Amérique du Nord
Amérique du Sud
Antarctique
Arctique
Asie
Europe
Océanie
Filter by Types de ressource
À connaître
À écouter
À lire
À voir
Filter by Types d'outil
Fédérer
Agir
Évaluer
S'inspirer
Se former
Filter by Guide
Bourses, prix & résidences
Coopération
Création
Diffusion
Formation
Organisations
Production
Filter by Actualités
Appels à projets
Conférences, ateliers
Expositions, manifestations
B4 Collective

B4 Collective

Quatre artistes avec pour projet une écologie du sensible et la réalisation d'un environnement rendu possible.

La méthode de travail du collectif B4

Les outils > interviewer, arpenter, cartographier, cueillette visuelle, observer, questionner (se et les autres)
La méthode > En partant d’un lieu, d’une histoire et d’une géographie, imaginer. Le processus est toujours ancré. Le projet procède du lieu, et d’un moment.
Le processus > Il est contextualisé. Il suffit de se trouver dans l’endroit, de rencontrer les acteurs, de voir en quoi leur intelligence des lieux met en lumière celui-ci. De là, l’intervention est double et procède de vas et vient entre un travail in situ, et un travail ex situ, l’un procédant de l’autre et inversement. Les croisements sont collectifs, partagés au sein de B4 collective et avec les acteurs locaux. L’écologie des lieux est mise en évidence.
La production > Elle revêt des formes variés, selon les outils. Les médias utilisés dépendent de ce qui est mis en avant : installation paysagère, film, écriture et lecture… Les histoires naissent de la rencontre de l’imagination locale et de la nôtre.

 

PORTRAITS :

Nathalie Blanc, artiste et scientifique, elle a développé des travaux sur le thème de la nature en ville et de l’esthétique environnementale.
Son activité créatrice s’est déployée ainsi dans le champ de la théorie géographique et esthétique et de la pratique artistique et littéraire. Ces deux champs d’investigation se rapprochent au point de parfois se confondre : le travail d’écriture dans et pour l’environnement devenant une pratique d’investigation de la vie dans différents milieux. En ce sens, elle s’est également intéressée aux modes d’investissement des milieux de vie par les habitants dans différents pays.
Depuis 2011 elle est la déléguée française d’un projet européen, avec 14 pays, intitulé Investigating cultural sustainability, (COST IS1007).
Dernièrement elle travaille sur les récits ordinaires et savants en relation avec l’environnement en pensées et en pratiques. Cette récolte de récits dans les lieux ordinaires vise à restituer la dimension très contextuelle de la pratique poétique.

 

Gilles Bruni, associé à Marc Babarit à partir des années 1980 s’est toujours efforcé de produire des expérimentations en espace extérieur qui tiennent compte des données du milieu ambiant, appelées alors installations paysagères. Ce travail réalisé à l’initiative d’un duo d’artistes s’est trouvé théorisé dans le cadre d’études universitaires d’arts plastiques. Gilles Bruni a posé de la sorte les principaux repères d’un travail qu’il poursuit aujourd’hui encore : ses réalisations artistiques découlent d’une attitude pragmatique qui prend en compte l’écoulement du temps. Il s’agit de la succession des saisons, mais aussi de mettre en œuvre des processus de production qui usent de matériaux éphémères. Ses récents travaux s’enrichissent d’une dimension écologique au sens large ; ces installations intègrent les gens vivant là et leur histoire, avec de nombreuses collaborations et partenariats. Ces productions artistiques font l’objet d’ouvrages avec une importante dimension visuelle et photographique. Enfin, il est membre des collectifs d’artistes B4collective (France) et l’Infüsoire (Nantes).

 

Philippe Brioude, bricoleur, autodidacte, expérimentateur, ne se fixe aucun domaine particulier d’expression et croise ainsi les différentes techniques artistiques : cinéma/vidéo, pratiques sonores, installations, travail plastique…
Voulant explorer le monde environnant, il se trouve souvent à la frontière du figuratif et de l’abstrait et travaille à produire des moments où la conscience se déplace, même légèrement, autour de l’objet et découvre – peut-être – des perspectives nouvelles. À côté de son travail personnel, il est membre actif des collectifs “l’Infüsoire” et “B4collective”.

 

Amaury Bourget, est un musicien ou expérimentateur sonore qui prend pour point de départ une ouverture vers des mondes sonores toujours plus variés. Ainsi il expérimente, fabrique et propose des créations qui se déploient entre l’expérimentation « live » et l’installation sonore. Il joue de la composition et de l’improvisation, de l’électro-acoustique et de l’instrumental… Son souci principal est l’usage d’instrumentations simples afin de mettre en avant « l’acte » de création. Ainsi il n’utilise pas les technologies modernes, préférant recycler un matériel désuet. Depuis 2004, il développe en particulier les installations sonores dans les espaces extérieurs.
Il travaille avec de nombreux artistes plasticiens (Gilles Bruni, Magali Babin…). Il est membre actif des collectifs d’artistes : B4collective (France), l’Infüsoire (Nantes).

À propos de B4 Collective :

Nom : Collectif B4 Site internet : b4collective.free.fr

A voir aussi

Les Saprophytes
Sandra Lorenzi
HeHe

  • Actualités
    Actualités

    L'actualité française et internationale des rendez-vous de l'art et de l'écologie : manifestations, appels à projets, rencontres...



  • S’impliquer
    S’impliquer

    Les bonnes pratiques, guides et outils pour réduire ses impacts.



  • Se ressourcer
    Se ressourcer

    Les ressources théoriques et inspirantes sur les enjeux croisés culture et écologie.



  • Fédérer
    Fédérer

    Le répertoire des acteurs de l’écologie culturelle en France et dans le monde.



  • À propos
    À propos

    Ressource0 est le premier média et centre de ressources français réunissant les univers des arts et des écologies. Ressource0 relaie l’actualité française et internationale consacrée à l’art et à l’écologie, diffuse les outils et bonnes pratiques, centralise l’ensemble des références intellectuelles sur cette thématique et recense les acteurs clés. 


This site is registered on wpml.org as a development site.