Filter by France
Auvergne-Rhône-Alpes
Bourgogne-Franche-Comté
Bretagne
Centre-Val de Loire
Corse
Grand Est
Guadeloupe
Guyane
Hauts-de-France
Ile-de-France
La Réunion
Martinique
Mayotte
National
Normandie
Nouvelle-Aquitaine
Occitanie
Pays de la Loire
Provence Alpes Côte d’Azur
Filter by Monde
Afrique
Amérique du Nord
Amérique du Sud
Antarctique
Arctique
Asie
Europe
Océanie
Filter by Types de ressource
À connaître
À écouter
À lire
À voir
Filter by Types d'outil
Fédérer
Agir
Évaluer
S'inspirer
Se former
Filter by Guide
Bourses, prix & résidences
Coopération
Création
Diffusion
Formation
Organisations
Production
Filter by Actualités
Appels à projets
Conférences, ateliers
Expositions, manifestations
Naturalis Historia

Naturalis Historia

Naturalis Historia est un projet de Pauline Julier faisant appel aux arts et aux sciences, pour retracer l'histoire de la nature à travers 3 médiums : une exposition, un livre et un film.

Naturalis Historia est un projet de Pauline Julier, fruit d’une recherche ambitieuse sur l’histoire de la nature. Portée par une approche encyclopédique du sujet, l’artiste tisse une multitude de récits faisant appel aux arts et aux sciences, qu’elle déploie à travers trois médiums : une exposition, un livre et un film. Cet ouvrage de plus de 500 pages comporte une riche iconographie, des textes originaux ainsi que des entretiens avec Philippe Descola et Bruno Latour.

Pauline Julier peut être définie comme une artiste-chercheuse. Elle porte son projet Naturalis Historia depuis 2014, mais c’est en 2010 déjà qu’elle en a eu la première intuition. Cette recherche au long cours a finalement abouti à trois médiums complémentaires d’un même corpus : l’exposition, le livre et le film. En 2017, une exposition présentée en deux versions, d’abord à la Ferme-Asile à Sion puis au Centre culturel suisse à Paris, permettait de découvrir plusieurs œuvres par différents dispositifs – boîte lumineuse, projections de films 16 mm et de vidéo à même les murs, projections de diapositives et de film dans des micro-architectures – au cours d’une déambulation spatiale que chaque visiteur faisait à son rythme. Le présent ouvrage propose une articulation autonome de tous les éléments du projet sur 504 pages, qui nous emmènent de la découverte d’une forêt pétrifiée au nord de la Chine datant de 300 millions d’années au « suicide » contrôlé de la sonde Cassini dans l’atmosphère de Saturne en 2017. Quant au film, qui sera achevé en 2018, il permettra de s’immerger dans un montage cinématographique de l’ensemble des images de ce corpus.

La nature, l’histoire de la nature, les rapports entre l’humain et la nature : le sujet est immense, et universel. Pour le « traiter » à partir de sa base genevoise, Pauline Julier a exploré de nombreuses contrées, des hôtels climatisés de Doha aux mines de charbon à ciel ouvert du nord de la Chine, des églises et musées napolitains aux versants enfumés du Vésuve, des grottes jurassiennes aux salles hantées par des animaux taxidermisés du musée de la Chasse et de la Nature à Paris. Cette exploration s’est aussi faite à travers des récits d’auteurs, qui l’ont portée de l’Islande à l’Amazonie équatorienne. Ses pérégrinations se sont déployées non seulement sur un plan géographique, mais aussi à travers l’histoire des idées par le biais d’auteurs et chercheurs comme l’écrivain et naturaliste Pline l’Ancien, le poète et philosophe Giacomo Leopardi, le romancier et dramaturge Alexandre Dumas, l’écrivain Jules Verne, l’anthropologue Philippe Descola, le philosophe François Jullien, le volcanologue Maurice Krafft, le professeur en paléobiologie Jun Wang ou encore le sociologue et philosophe Bruno Latour. Les textes rassemblés dans ce livre sont de natures diverses : citations, écrits de Pauline Julier, ainsi que deux longs entretiens qu’elle a conduits respectivement avec Philippe Descola et Bruno Latour. Quant aux images, elles permettent d’une part une immersion détaillée dans une version « livre » des films de Pauline Julier, d’autre part la découverte de nombreuses références iconographiques qui ont constitué les sources de sa recherche.

Publié suite à l’exposition éponyme à la Ferme Asile, Sion,du 20 mai au 9 juillet 2017, et au Centre culturel suisse, Paris, du 9 septembre au 17 décembre 2017.Edition limitée à 600 exemplaires.

Naturalis Historia, de Pauline Julier
Edité par Jean-Paul Felley et Olivier Kaeser.
Préface de Jean-Paul Felley et Olivier Kaeser.
Textes de Pauline Julier, Anna Manubens, Cyril Neyrat, entretiens avec Philippe Descola et Bruno Latour par Pauline Julier.
Conception graphique : Ludovic Balland.
Publié avec la Ferme Asile, Sion.
Paru en juillet 2018
17 x 26 cm (relié)
504 pages (ill coul. et n&b)
40.00 €
ISBN : 978-2-909230-23-8
EAN : 9782909230238


A voir aussi

L’art écologique : une forme de médiation des sciences de la conservation ?
UNESCO / MONDIACULT 2022 : Une Déclaration historique pour la culture
“Férale”, un essai de Charlotte Cosson

  • Actualités
    Actualités

    L'actualité française et internationale des rendez-vous de l'art et de l'écologie : manifestations, appels à projets, rencontres...



  • S’impliquer
    S’impliquer

    Les bonnes pratiques, guides et outils pour réduire ses impacts.



  • Se ressourcer
    Se ressourcer

    Les ressources théoriques et inspirantes sur les enjeux croisés culture et écologie.



  • Fédérer
    Fédérer

    Le répertoire des acteurs de l’écologie culturelle en France et dans le monde.



  • À propos
    À propos

    Ressource0 est le premier média et centre de ressources français réunissant les univers des arts et des écologies. Ressource0 relaie l’actualité française et internationale consacrée à l’art et à l’écologie, diffuse les outils et bonnes pratiques, centralise l’ensemble des références intellectuelles sur cette thématique et recense les acteurs clés. 


This site is registered on wpml.org as a development site.