Filter by France
Auvergne-Rhône-Alpes
Bourgogne-Franche-Comté
Bretagne
Centre-Val de Loire
Corse
Grand Est
Guadeloupe
Guyane
Hauts-de-France
Ile-de-France
La Réunion
Martinique
Mayotte
National
Normandie
Nouvelle-Aquitaine
Occitanie
Pays de la Loire
Provence Alpes Côte d’Azur
Filter by Monde
Afrique
Amérique du Nord
Amérique du Sud
Antarctique
Arctique
Asie
Europe
Océanie
Filter by Types de ressource
À connaître
À écouter
À lire
À voir
Filter by Types d'outil
Fédérer
Agir
Évaluer
S'inspirer
Se former
Filter by Guide
Bourses, prix & résidences
Coopération
Création
Diffusion
Formation
Organisations
Production
Filter by Actualités
Appels à projets
Conférences, ateliers
Expositions, manifestations
Regard N°75 Comment la culture agit sur notre évolution

Crédit image : Pasteur Afar, Erta Ale, Ethiopie. © CC-BY-SA / Ji-Elle

Regard N°75 Comment la culture agit sur notre évolution

La Société Française d’Ecologie (SFE) vous propose ce regard d’Evelyne Heyer, Professeur d’Anthropologie Génétique au Muséum National d’Histoire Naturelle, sur l’évolution humaine (évolution bioculturelle).

Introduction

L’espèce humaine est une. Les études génétiques ont montré sa forte homogénéité : en moyenne deux humains ne diffèrent que de un pour mille dans leurs génomes*, ou séquences d’ADN (c.-a-d. qu’un nucléotide* sur 1000 est différent, ce calcul n’incluant pas les insertions et délétions). A quoi sont dues ces différences ? Pas simplement aux pressions de l’environnement physique, mais aussi à l’environnement culturel et social. Ainsi la langue, les règles du mariage ou de la parenté, le statut social ou l’héritage économique, créent aussi des frontières symboliques entre les groupes, contribuant ainsi à façonner le profil génétique des individus. Autrement dit : la culture agit aussi sur l’évolution comme série d’études récentes l’ont mis en évidence.

Le premier aspect de cette influence concerne les règles ou coutumes de mariages. Dans de nombreuses sociétés, les mariages ont longtemps été contrôlés par des critères culturels : ils ont généralement lieu entre membres d’un même groupe social ou culturel caractérisé par le statut social (voire la caste) ou l’appartenance religieuse, comme chez les juifs, les musulmans et les chrétiens par exemple. Ou encore, la préférence pour les mariages entre cousins (mariages dits endogamiques) conduit à limiter la variabilité génétique des populations.

Article édité par Anne Teyssèdre

A voir aussi

Art écosphérique : de l’anthropocène au symbiocène
Parution de l’ouvrage « un Art écologique, Création Plasticienne et Anthropocène » de Paul Ardenne
« Photographie contemporaine & anthropocène » un livre de Danièle Méaux

  • Actualités
    Actualités

    L'actualité française et internationale des rendez-vous de l'art et de l'écologie : manifestations, appels à projets, rencontres...



  • S’impliquer
    S’impliquer

    Les bonnes pratiques, guides et outils pour réduire ses impacts.



  • Se ressourcer
    Se ressourcer

    Les ressources théoriques et inspirantes sur les enjeux croisés culture et écologie.



  • Fédérer
    Fédérer

    Le répertoire des acteurs de l’écologie culturelle en France et dans le monde.



  • À propos
    À propos

    Ressource0 est le premier média et centre de ressources français réunissant les univers des arts et des écologies. Ressource0 relaie l’actualité française et internationale consacrée à l’art et à l’écologie, diffuse les outils et bonnes pratiques, centralise l’ensemble des références intellectuelles sur cette thématique et recense les acteurs clés. 


This site is registered on wpml.org as a development site.